21/10/2005

 

Ca fait vraiment très longtemps que je ne passe plus par ici, j'ai découvert récemment qu'une fille inconnue m'avait mise en lien sur son blog, je ne sais pas trop si ça me fait plaisir, quoi qu'il en soit, y'a plein de gens qui passent, je sais pas trop pourquoi, sur ce blog en stand-by. Pas que je n'aie plus rien à dire, juste que c'est une passe un peu révolue pour moi. Puis aujourd'hui, l'envie de parler, l'envie de hurler qui me reprend et le raz-le-bol que ce soit toujours les mêmes à qui je me lamente. J'ai envie de voir personne mais en même temps, j'étouffe, je me consume sur moi-même. J'aurais envie de faire un trou dans ma tête avec une foreuse pour ne plus penser à l'homme que j'aime, pour arrêter de devoir chercher du boulot, pour que plus rien ne me touche. Et entre temps, tout me touche jusqu'aux gaines de mes nerfs, à travers ces gaines, pas assez épaisses. Alors je bois de la bière, ou tout ce qui passe et du coup, le lendemain, je me sens encore plus mal. Alors je ne bois plus pendant un temps puis rebelotte. L'homme que j'aime avait une copine et j'étais persuadée, comme une naïve, qu'il allait la quitter pour moi, ce qui aurait été très logique, il n'est pas heureux avec elle. Puis non, c'est beaucoup plus simple comme ça, y'a moins de risque à prendre, ne pas devoir déménager, ne pas devoir faire du mal à l'autre. ne pas devoir chambouler sa vie. C'est tout mon corps qui me fait mal, et ma tête. Pas besoin de jugement moral, je sais que c'est pas bien d'être avec un mec pris mais y'a des jours ou certaines choses vous tombent sur la gueule et qu'on a pas trop le choix. L'amour est au-delà de tout jugement moral, pas de blanc et de noir, juste des teintes de gris ou alors plein de couleurs, quand c'est un homme qu'on aime et réciproquement. Puis les couleurs s'en vont...avec la pluie et avec le temps.

15:38 Écrit par stef | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

08/03/2005

KIM PHUC, ROUTE 1, TRAN BANG, VIETNAM 1972

Bon, celle-ci est moins drôle, j'ai trouve l'autre en cherchant celle-ci! C'est une photo ultra connue mais elle me fait un effet dingue chaque fois que je la vois, surtout que l'histoire se répète en ces jours neigeux !! Elle a été prise en 1972 au Viet-Nam. La fillette qui cours vient de subir malencontreusement un bombardement au napalm, une petite erreur qui me fait vaguement penser à la petite erreur d'hier (Je pense à l'assassinat du gars qui sauvait la journaliste communiste italienne!). Des fois, je me demande s'il ne faudrait pas construire des hopitaux psychiatriques pour accueillir tous les soldats qui reviennent de guerre ou les exterminer eux-mêmes, histoire de boucler la boucle...Je rigole un peu en disant ça mais merde quand même!!!!!

00:54 Écrit par stef | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

L'enfant à la grenade

Je trouve cette photo extraordinaire ! Ce gosse a une tronche...qui tue, c'est le cas de le dire!!! Faut cliquer dessus pour la voir en plus grand, ca vaut la peine...

00:48 Écrit par stef | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/03/2005

Ce cher Romain avait vu juste

Ca fait quelques semaines que je me suis arrêtée sur cette phrase de Romain Gary dans "les racines du ciel". Elle me travaille chaque jour...ou plutôt, se confirme chaque jour. "On ne peut pas juger un homme par ce qu'il fait quand il enlève son pantalon. Pour faire ses saloperies, il s'habille". La lecture première me semble évidente, les filles, n'ayez pas peur tant qu'ils sont dans vos draps, c'est après qu'il faut se méfier. Mais finalement, on peut lire cette phrase de milles façons différentes. Elle a, somme toute, une capacité assez universalisante et l'histoire, particulièrement, en fait la démonstration. Je vous laisse vous approprier cette phrase par vous même...

12:17 Écrit par stef | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

06/03/2005

AhAh, le chateau Merlin se revitalise, il faut aller voir!!!

AhAh, le chateau Merlin se revitalise, il faut aller voir!!!




22:05 Écrit par stef | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

20/02/2005

Timide retour, je me sens un peu nulle. Dimanche après-midi

Timide retour, je me sens un peu nulle. Dimanche après-midi, il fait moche dehors, j'ai tout de même tenté le café à la casa ponton mais le consensus implicite des amis liégeois faisait que personne n'était là, retour chez moi, café au lait (mettre du lait au lieu de l'eau dans la machine italienne, c'est le bonheur), moëlleux avec les gauffres que ma maman m'a fait parvenir (que ferait-on sans elles!) et je me demande quoi écrire. En réalité, je sais, je suis bloquée. Ces intrusions d'une psychopathe dans nos blogs (parce qu'on est nombreuSES à être touchées) nous paralyse. Paradoxe de la publicité, me disais-je naïvement : en rendant nos pensées publiques on s'expose fatalement à une certaine critique et pourtant, dès que la critique est là, on est bloqué, tétanisé et on jette l'éponge. Puis à bien y réfléchir, ce qui caractérise la critique elle-même, c'est justement la capacité qu'elle a de faire réfléchir, de remettre en question parce que, précisément, elle est argumentée, recevable, juste, construite. La personne qui critique est à l'écoute, elle sait de quoi elle parle, elle est finalement proche de celui qu'elle critique. Et c'est ce qui la rend efficace. Et c'est ce qui fait avancer les choses. C'est avec ces reflexions que je me rends compte que Quinne n'a aucun atout pour nous atteindre en profondeur, elle ne remet pas en question une seule seconde nos capacités et la confiance que l'on a en nous. Elle est juste chiante et les gens chiants sont, malheureusement les plus paralysants. Aucun espoir de stimulation, d'émulation au contact de ces personnes et c'est triste. Je suis triste et âpre que cette fille soit entrée dans nos vies, qu'elle phagocyte nos envies et nos écrits avec ses frustrations dégoulinantes. Mais, cela dit, c'est terminé, la censure opèrera (même si c'est contre mes principes) histoire que tout le monde ne doivent pas subir les intrusions de cet animal. Je crois que ces gens là ne sont pas des êtres humains. Et je suis fachée.

15:34 Écrit par stef | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

14/01/2005

Arbeit macht frei

Celui-là est dans la merde!!! Quelle ne fut pas ma surprise d'entendre à la radio que la Corée du Nord cherche à remettre son peuple sur le droit chemin. Toute déviance vestimentaire est désormais punissable et les cheveux longs pour les garçons ne seront plus tolérés à l'avenir. La Corée cherche à faire de son peuple un troupeau de chiens de garde mais racés, les chiens de garde!!! Afin que leurs mesures totalitaires soient plus facilement acceptées, ils ont fait croire à la population que les cheveux longs avaient besoin de plus d'éléments nutritifs que les cheveux courts et que l'approvisionnement du cerveau en ce qui concerne ces ressources est donc limité par une chevelure abondante. Chose étrange, les cheveux longs pour les filles sont tout à fait acceptés. La Corée souffrerait-elle d'un léger complexe par rapport à l'accroissement hypothétique d'une élite féminine? Chercherait-elle à se protéger des conséquences de l'émancipation de la femme? Si toutefois ces conneries sont bien vraies, les féministes peuvent démissionner parce que la Science nous prouverait par A + B que la femme est bel et bien inférieure à l'homme, que c'est normal si les femmes conduisent comme des manches et sont incapables de faire des créneaux,...Finalement, vaut peut-être mieux qu'elles restent à la maison sagement et qu'elles fassent à bouffer pour quand leur mari, jeune cadre dynamique, rentrera du boulot! Puis si la bouffe était bonne, peut-être qu'elles auront droit à une petite gâterie-sauterie sur la table de la cuisine...Ah mais non, faut aller mettre les marmots au pieux!!! Ménagères, arbeit macht frei!!!!

14:29 Écrit par stef | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

06/01/2005

OUPS!

Je suis un peu heurtée par la réaction d'un gars à propos de ce film de Tony Gatlif que j'avais qualifié de déjanté. J'avais donc fait part de mon coup de coeur après avoir vu ce film et soudain, une réaction d'un gars que je ne connais pas. Il me répond, agressivement qu'il y a déjà assez de déjanté comme ca, je vous écris le comment, ce sera plus clair (début de citation):" du déjanté y en a en suffisance sur internet, y en a plein en musique, plein en irak, plein en discothèque, plein les magazines,... bref mare d'en voir du déjanté. et puis quand on déjante, on se casse la gueule !" (fin de citation). Voila, je me sens à la fois agressée et triste de voir qu'il y a des gens qui n'arrivent même plus à vivre avec un brin de folie dans leur vie. Quand je parle de la déjante de Gatlif, il n'y a, selon moi, aucune comparaison avec les dérives humaines que l'on peut rencontrer un peu partout (en irak, comme il le dit) et qui, sans mentir, me démoralisent un maximum aussi. Evidemment que je me sens touchée par toutes ces choses mais cela ne p'empêche pas de me faire des plaisir avec des petites choses et, notamment, en visionnant des films qui me mettent du baume au coeur, qui me donnent une envie folle de vivre et qui me prouvent que faire de l'esprit, voir le monde avec un oeil critique, et presque marginal et beau n'est pas une façon de se voiler la face. Je refuse de vivre (survivre) désillusionnée, désespérée et aigrie comme cette personne semble le faire. Je refuse de porter sur moi toute la misère du monde et je travaille justement à faire émerger les choses belles, les choses qui me touchent et qui ne peuvent que rendre les gens meilleurs. C'est un travail de fourmi que je réalise chaque jour mais c'est la gratification que j'en tire qui me fait vivre aussi. Et lire des réactions pareilles me fout le moral dans les basques. Tenter d'échapper parfois à toute l'horreur qui est tout autour de nous n'est pas répréhensible! Et si, comme semble le dire cette personne, quand on déjante, on se casse la gueule, je la plains cette personne parce que la vie doit être bien triste quand on est très sage tout le temps!

15:58 Écrit par stef | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

29/12/2004

BEERRRKKKK!!! Noël me fait gerber. Cette année particuliè

BEERRRKKKK!!! Noël me fait gerber. Cette année particulièrement, j'ai pris conscience de l'horreur de noël, de cette obligation de se bourrer la fraque pendant trois jours complèts avec les grand-tantes et les vieux papy croulants. Gaïa lutte contre la traite des animaux et, entre autre, le gavage des oies et on s'inflige pourtant le même sort. A celui qui va me dire que ce n'est pas la même chose, je suis prête à lui fourrer moi-même une dinde farcie dans le c**. La seule différence, c'est qu'on est consentant...et je me demande si ce n'est pas encore pire! Puis on butte des sapins d'élevage à la pelle tout ca pour faire plus joli dans les chaumières alors que la plupart ne savent même pas pourquoi on fête noël (c'est Jésus qui réssucite ou c'est l'esprit saint, noël?) Puis le nouvel an qui arrive, avec la seule envie de me coucher à 23h30 avec un bon verre de vin. Pourquoi s'obliger à aller faire la fête. On se figure toujours que c'est LA fête à ne pas rater, qu'il faut en être, on cherche la guindaille la plus hype, on va s'acheter toute la parure de polichinelle pour être la plus belle pour aller danser. Ca m'écoeure, ca me débecte. C'est peut-être aussi parce que le célibat me casse les couilles que je suis si brutale mais bon,...chacun sa faiblesse!

16:59 Écrit par stef | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Après quelques mois d'absence, je reviens avec un coup de c

Après quelques mois d'absence, je reviens avec un coup de coeur qui ne date pas d'hier. C'est un film superbe d'un réalisateur franco-vietnamien, "à la verticale de l'été" qui table principalement sur la contemplation et l'implicite. Chaque plan est parfait et pourrait presque faire l'objet d'un poster! C'est vraiment du cinéma comme je l'aime, hyper esthétique, tout en finesse, superbe! Avec une B.O. qui ne gâche rien (Lou Reed, Married monk,...) Du même réalisateur, j'aime aussi "l'odeur de la papaye verte". Par contre, "Cyclo" est beaucoup plus glauque mais la perfection des plans et de la photographie sont toujours présents. A voir, dites moi quoi!!

16:46 Écrit par stef | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/11/2004

Tant qu'on y est, voila le lien pour un webzine d'un ami. M

Tant qu'on y est, voila le lien pour un webzine d'un ami. Même s'il n'a pas besoin de coup de pouce, c'est toujours gai de se sentir soutenu! C'est un chouette webzine, suivez le lien.




17:07 Écrit par stef | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Allez, un peu de sponsoring ne fait jamais de mal, surtout q

Allez, un peu de sponsoring ne fait jamais de mal, surtout quand c'est pour une bonne cause. Rien de tel qu'un bon média indépendant et local pour contrer l'invasion des gazettes de plus en plus débiles !




17:02 Écrit par stef | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Tilt'

Mon dieu que la vie est bizarre sans l'électricité!! On a beau prôner des valeurs authentiques, limite réactionnaires, on se retrouve quand même comme un con avec la sensation d'être soudain dropé dans une autre dimension quand on se réveille le matin et que la chaîne hi-fi ne donne plus l'heure, que la radio ne chante plus, que le congélateur coule partout dans la cuisine, quand on ne sait plus se cuire de pain pour le diner et quand on doit parsemer la maison de bougies chauffe-plat quand le soir tombe. La douche dans le noir, la lecture à la lueur de la bougie, plus d'internet, sevrage forcé, plus de TV, merde, je rate un épisode d'"Hartley coeur à vif"...C'est quand même déroutant! 36h sans électricité, c'est à faire de temps en temps, ça permet de se remettre aux choses simples! Puis tout est joli à la lueur des chandeliers :)Puis quand les sauveurs arrivent, dans leur salopette bleue, c'est magique!!!

15:23 Écrit par stef | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

20/11/2004

Trop tard !

C'est un peu tard je pense, mais bon, il faut bien se préparer pour les prochaines élections !!! Après les catho, on cible les ados!



20:22 Écrit par stef | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

18/11/2004

Film déjanté!

Je suis tombée un peu par hasard sur un film de Tony Gatlif, "je suis né d'une cigogne", une sorte de manifeste de la liberté. Ce film parle d'un jeune beur qui se passionne pour Marx, le Che,...et qui trace sa route avec une russe et un taré (Romain Duris), ils rencontrent sur leur chemin une cigogne qui parle et qui s'avère être marocain, Mohamed, exilé en France et qui cherche des papiers (pas commun pour une cigogne). Ils trouvent un refuge à Momo au pays des cigognes, l'Alsace, font l'amour dans un nid, piquent des oscars à une remise guindée, volent des bagnoles, sauf celles des manouches parce qu'on leur doit le respect,...Bref, c'est un film déjanté comme on en voit trop peu avec une maîtrise géniale des figures de style cinématographiques. A voir donc!

19:46 Écrit par stef | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

16/11/2004

site antipub

Parce que parfois, on ne se rend même pas compte que l'on connaït tous les mêmes pubs débiles, qui s'insinuent chaque jour dans nos oreilles, à leur insu évidemment ! Jettez un petit coup d'oeil, ca ne coûte rien ! Et... c'est pas sponsorisé !!!




10:40 Écrit par stef | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/11/2004

Mieux vaut retourner au lit

Ca faisait longtemps que je ne m'étais pas sentie aussi nulle. En une seule journée, j'ai balancé tout à la poubelle, Pat et un ami, avec une radicalité sans précédent. Comme dirait l'autre, ça me bouffe d'être trop radicale mais parfois on se sent si désemparé qu'il n'y a que ça qui s'offre à nous si on ne veut pas se faire phagocyter par les choses qui nous tourmentent, qui nous étouffent. Alors quoi? Mieux vaut se faire bouffer par trop de radicalité ou par des emmerdes? J'ai fait mon choix hier et comme pour me conforter dans l'idée que j'aurais du y réfléchir à deux fois, aujourd'hui, il pleut, j'ai envie de voir personne, j'ai mal partout dans mon corps...C'est vraiment gai l'hiver surtout qand il est à l'intérieur de moi!

13:49 Écrit par stef | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

08/11/2004

le sport, c'est bien!!

Aujourd'hui, j'ai traîné mon cul jusqu'au cours de cuisses-abdos-fessiers puis d'aérobic de l'unif. Une centaine de bonnes femmes entassées dans une salle omnisport des plus glauques qui viennent brûler leurs calories avec un coaching digne de la télévision. Step-touch, on serre les fesses les filles, pensez à vos poignées d'amour,...! Mon dieu, je me demande si mes poignées d'amour ne sont pas acceptables tout compte fait!! C'est de la torture à l'état pur et elles s'éclatent toutes à faire ça, même celles qui n'ont pas un pet de graisse à perdre, s'en est presque écoeurant. Le pire, c'est que quand on rentre chez soi, on est envahi soudain par un sentiment de fierté, ça ressemble aux bonnes résolutions de fin d'année! Mais qu'est-ce qu'on se sent bien, défoulé, relax!!! On mange quoi ce soir? Des frites?

22:46 Écrit par stef | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/11/2004

Coup de coeur du mois

Mon coup de coeur musical va incontestablement à Cocorosie, ces deux charmantes femmes à la voix chaleureuse. Ce fut le concert de ma vie, magnifique, j'en ai même versé une larme. En écoutant cet album, on se sent vivre...

17:28 Écrit par stef | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Vodka = caca

J'ai mal aux cheveux, ils poussent un peu à l'envers aujourd'hui! J'ai retrouvé deux vieilles amies avec qui j'ai forcé un peu sur la bouteille. Aï aï aï!!! L'exploit à été de se lever 4h après la fin de la fête pour aller chiner sur la brocante encore saoule, titubante et avec des yeux tous cacannes! J'ai en revanche trouvé un charmant presse-agrumes de couleur brune, deux bruns "derrick" ai-je envie de dire, le tout acquis pour la modique somme de 1 euro. Magnifique.

17:21 Écrit par stef | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/11/2004

Mmmmmmmhhhhh

Elle sont super bonnes!!!!

17:43 Écrit par stef | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

rangement

première véritable grâce matinée depuis des lustres. La maison est vide, personne pour me dire bonjour le matin...J'ai entrepris le nettoyage intégral de toute la maison, faire le vide, ranger pour donner l'illusion de ranger sa propre vie. C'est un peu pathétique. Aller dans les moindres recoins pour déloger la moindre crasse, les derniers poils du chien qui n'est plus là, qui est parti avec son maître...Puis s'arrêter et fumer une cigarette avec la satisfaction de la propreté mais avec la frustration de savoir que tout sera à refaire dans quelques temps. Il parait qu'on perd trois grammes de peau morte chaque jour et après...on est plus rien? On se fout à la poubelle trois grammes par trois grammes...Je vais faire des crêpes, c'est plus gai !

16:15 Écrit par stef | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

mes débuts

Je me demande pourquoi les blogs fonctionnent si bien, pourquoi on est obligé de raconter nos déboires amoureux et nos frasques de la semaine pour attirer à nous des âmes autistes. Comment fait-on pour réunir des milliers de personnes devant son blog? Est-ce que moi aussi j'ai besoin de ça pour évacuer mes emmerdes dans la gueule des inconnus? N'en a-t-on pas assez de nos propres emmerdes? Je n'en sais rien. J'espère quand même qu'il ne faut pas montrer son cul pour que ca marche! Merci de votre visite sur mon tout nouveau petit blog

01:12 Écrit par stef | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |